Conférence de presse du Comité du OUI

CONFERENCE DE PRESSE DU COMITÉ EXÉCUTIF DE LA
 
COALITION DU OUI
 
Le 21 mars 2016
 
Mesdames, messieurs les journalistes,
 
Le 20 mars 2016, le peuple sénégalais est allé voter, dans le calme et la sérénité, pour se prononcer sur les réformes constitutionnelles proposées à sa sanction par le Président de la République, démontrant, encore une fois, à la face du monde, la maturité de la démocratie sénégalaise. Nous saluons avec déférence une telle attitude qui honore toute la nation.
Les résultats qui nous sont parvenus, depuis nos comités de base combinés avec ceux donnés par la presse, expriment les tendances fortes issues du scrutin référendaire et donnent une nette victoire au OUI, sur l’ensemble du territoire national.
Même si ce ne sont, pour le moment, que des tendances, à prendre avec quelque précaution, la coalition du Oui doit en prendre acte, magnifier la victoire qu’elles annoncent et remercier l’ensemble du peuple sénégalais pour avoir ainsi tranché le débat sur la question de la révision constitutionnelle en validant les 15 points de réforme proposés par le Président de la République.
 
Cette victoire est d’autant plus méritoire qu’elle survient dans un contexte référendaire unique fait de confrontation politique ardue, développée autour d’une campagne de manipulation, de désinformation et d’intoxication entretenue par des adversaires politiques dont l’ambition déclarée était de faire tomber le régime de Macky Sall.
Cette victoire est aussi éclatante parce qu’elle fait apparaître que, sur les 45 départements du Sénégal, 43 ont voté OUI et ont fait tomber les ténors de l’opposition qui avaient des prétentions nationales gonflées au-delà de la norme. Ce sont les cas de Dakar, Thiès, Ziguinchor, Podor, Bambey, etc.
 
Cependant, cette victoire ne saurait occulter nos propres faiblesses qui transparaissent à travers les résultats provisoires et qui nous ont fait perdre les départements de Mbacké et de Kébémer. Une analyse plus approfondie des résultats de la coalition du OUI dans ces départements nous permettra de mieux en cerner les causes.
 
Nous ne pouvons terminer cette communication sans exprimer nos vives félicitations à tous les militants et militantes, sympathisants et sympathisantes des différentes composantes de la coalition qui, conjuguant leurs efforts dans une unité remarquable, se sont mobilisés pour, dans des activités multiformes, alliant pédagogie et engagement, faire triompher le OUI au soir du 20 mars.
 
VIVENT LES PARTISANS DU OUI !
 
VIVENT LES MILITANT(E)S ET SYMPATHISANT(E)S DE LA COALITION DU OUI !
 
VIVE LE PEUPLE SENEGALAIS !
 
Nous vous remercions de votre attention !
 
Fait à Dakar, le 21 mars 2016                                          Le Comité exécutif du OUI
DSC_0051

Le RTAS vote OUI au REFERENDUM du 20 Mars 2016

RÉSOLUTION DU BUREAU POLITIQUE DU 06 MARS 2016

Le Bureau Politique extraordinaire du Rta-S s’est réuni le dimanche 06 mars 2016 à Dakar afin de procéder à l’examen du projet de Référendum proposé par le Président de la République, Macky SALL.
Après avoir entendu le rapport introductif du Secrétariat en direction du Bureau politique, il s’est engagé un échange fructueux et fécond, à l’issue duquel, le Bureau Politique a adopté la résolution avec les conclusions suivantes.

1 – Concernant l’acte posé par le Président de la République,

Le Rta-S, considérant la décision du PR consistant à revenir sur son engagement à réduire son mandant de 7 à 5 ans, exprime sa déception par rapport à la forte attente du parti et de larges couches de la population et marque son désaccord avec le Président de la République sur ce point. Le Rta-S estime que l’engagement devant le peuple souverain doit prévaloir sur toute autre considération ; le BP regrette, par ailleurs, le manque de concertation aboutie avec les alliés et les autres forces vives de la nation qui peut être préjudiciable à une bonne appropriation et une réalisation efficace des réformes arrivées à maturité, tant aux plans institutionnel, économique que social et culturel.

2 – Concernant les quinze points de réformes constitutionnelles soumis à référendum,

Le Rta-S, considérant que les propositions contenues dans le projet de réforme constitutionnelle sont pour l’essentiel issues des conclusions de la CNRI et s’accordent avec les conclusions des Assises, les retient comme positifs et susceptibles de faire faire des pas à notre démocratie et de stabiliser nos institutions, malgré ses insuffisances notées au niveau du cumul des fonctions de chef d’État et de chef de parti, la séparation et l’équilibre des pouvoirs, notamment l’indépendance du pouvoir judiciaire par rapport au pouvoir exécutif ; des questions pour leur survenue desquelles il faut continuer la lutte.

3- Concernant la position pour le référendum

Le Rta-S, considérant ce qui précède, considérant qu’il faut conforter la démocratie et l’Etat de droit et renforcer le régime de Bby dans la dynamique de la poursuite du combat pour la traque des biens mal acquis contre ceux là même qui ont pillé ce pays et ont mis en lambeaux sa constitution, des réformes administratives, économiques et sociales pour des victoires toujours plus accrues des masses populaires, pour l’équité territoriale et l’accès des populations les plus déshéritées aux infrastructures primaires ;
Le Rta-S décide de voter OUI au référendum du 20 mars 2016 et engage tout le parti à se mobiliser avec ses alliés dans BBY et en dehors pour mobiliser les populations à aller voter massivement pour le triomphe du OUI, au soir du 20 mars 2016.
Dakar, le 06 mars 2016 Le Bureau Politique